Tous les articles par femmes

WE femmes des 11/12/13 novembre 2016

Chères toutes,

 

Nous vous invitons chaleureusement au WE femmes 2016 qui aura lieu du vendredi 11 novembre 2016 au dimanche 13 novembre 2016 à Chailles près de Blois.

Nous vous proposons de réfléchir ensemble autour du thème :

 

Echangeons de

 

Spiritualité

Essentiel

uNité

Solidarité

 

  • En quoi être femme et lesbienne modifie mon appréhension de la question du sens et de la spiritualité ?
  • En quoi croyons-nous ?
  • Quel sens donnons-nous à notre vie ?
  • Quel lien entre le corps physique et notre spiritualité ?
  • En quoi la spiritualité nous relie aux autres ?

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse responsable.femmes@davidetjonathan.com pour plus d’info

 

Au plaisir de se rencontrer ou se retrouver à cette date

 

Le groupe femme

 

Isabelle au gite de l’escargot : témoignage

Nous sommes début juillet et voilà déjà plus de trois mois que je suis rendue dans le Pays Basque au gîte et bar de l’Escargot.

 

Accueillir sur le chemin de Saint Jacques, voilà ce que j’ai choisi de faire… et à cette date, j’ai déjà accueilli plus de 500 pèlerins le soir et peut-être 200 de plus le midi.

 

La plupart viennent de France, mais beaucoup d’Europe ou du reste du monde. A ce jour, j’ai rencontré des français, des belges, des hollandais, des suisses, des allemands, mais aussi des espagnols, des portugais, des italiens, des autrichiens, un grec, un ukrainien, un estonien, une norvégienne, une suédoise, une irlandaise, des américains (USA), des canadiens (la plupart québecois), une sud-africaine et des uruguayens.

 

Le bar et gîte est ouvert à partir de 11h le matin. J’y accueille les pélerins comme les gens de passage….

 

Après une étape, généralement longue (Navarrenx Uhart-Mixe) de plus de 30 kms, les pèlerins ou randonneurs arrivent fatigués. Je les accueille avec un grand verre de citronnade qui les requinquent.

 

Chaque jour et soirée sont différents en fonction des pèlerins, de leur caractère, de leur envie, mais aussi des hospitaliers que je peux accueillir.

 

Les maîtres mots sont adaptabilité, disponibilité, rapidité et calme :

 

  • Savoir s’adapter quand un pèlerin arrive à 17h sans avoir réservé. Le repas du soir est quasi prêt, et il te demande la demi-pension en précisant qu’il est végétarien et qu’il n’aime pas les oignons…

 

 

  • Rester disponible auprès des pélerins mais aussi des gens du village malgré la fatigue.

 

 

  • Garder son calme quelque soit les demandes.

 

 

  • Rapidité car il faut faire le maximum de choses en restant calme et disponible. Mais ce qui n’est pas fait sera fait plus tard ou demain.

 

C’est vraiment une expérience de travail et de vie hors du temps. Plus de nouvelles, plus de stress… je suis au courant des nouvelles via Facebook. D’ailleurs, j’y partage les nouvelles du gîte de l’Escargot.

 

 

Lorsque je suis partie, j’ai demandé à des amis de venir sur le chemin en tant qu’hospitalier(e). J’ai partagé cette expérience avec quelques uns d’entre vous déjà. Certaines déjistes de Nantes sont venues (Maryam, Annette, Line) mais aussi d’ailleurs (Annie et Alexandra de Paris), ainsi que d’autres amies de Nantes.

 

Chacun ajoute sa touche, notamment au niveau de la préparation des repas. Merci à Annie pour ses ravioles, à Maryam pour ses plats libanais, à Alexandra pour sa mousse au chocolat et la panacotta, à Christine pour son riz maltais, à Line pour son riz à la courgette, à Rob pour son poulet au pistou, à Tom pour ses tomates à la marocaine.

 

Les rencontres sont belles la plupart du temps, même si elles sont éphémères.

 

Je vais resigner pour l’an prochain et si l’aventure vous tente pour quelques jours, je suis prête à vous accueillir au gîte de l’Escargot. Et même si elle ne vous tente pas et que vous souhaitez juste prendre quelques jours de repos dans le pays basque, la porte est ouverte.

 

Je vous dis à très bientôt,

 

Ultreïa !

 

Isabelle

JAR 2016

Le week-end de Pentecôte à Merville, qui s’est déroulé du 14 au 16 mai à la Maison Diocésaine d’Accueil, a été pour moi un enchantement. Placé sous le thème « c’est la fête ! : plaisir, gayté, transe…lesbien raisonnable ? », il a permis à une centaine de djistes, dont une trentaine de femmes, de se retrouver dans une ambiance chaleureuse lors de plusieurs ateliers, de soirées dansantes, dont une déguisée. Au réfectoire orné de vitraux, au bar, dans les grands couloirs et le magnifique jardin, les conversations et les rires fusaient ! Les temps spirituels et la célébration oecuménique resteront gravés dans ma mémoire, tant la paix et la joie y étaient fortes. Merci à tous ceux qui ont permis cette réussite, et à l’année prochaine, dans la Drôme !

S

Groupe femme JAR’s 2016

Une trentaine de femmes ont été invitées à se retrouver, pendant une heure, aux J.A.R.2016, dont le thème était : « c’est la fête ! : plaisir, gayté, transe…lesbien raisonnable ? »Après quelques explications elles sont entrées dans la danse d’un jeu autour du plaisir des sens (goût, toucher et odorat d’objets proposés), avec les yeux bandés ! Puis elles purent échanger sur ce que représente pour elles la fête au féminin ; ce temps de partage à l’aveugle a été apprécié, comme une expérience unique et nouvelle !

 

Sophie, du groupe femmes national

Prochain WE femmes

Vous pouvez d’ors et déjà réserver votre WE des 11/12/13 novembre pour le prochain WE femmes national. Nous profiterons de ce WE prolongé pour nous retrouver dès le vendredi midi pour celles qui le peuvent.

Il se déroulera à Chailles.

 

Nouvelle traduction d' »Un lieu à soi » de Virginia Woolf

Virginia Woolf écrivain britannique du XXième siècle et féministe[], fut pendant l’entre-deux-guerres une figure marquante de la littérature. Elle a écrit plusieurs romans Mrs Dalloway, La Promenade au Phare et Orlando, ainsi qu’un essai : une chambre à soi en 1929. Elle souffrait de troubles bipolaires et se suicida à l’âge de 59 ans.

Marie Darrieussecq propose une nouvelle traduction de son essai : Un lieu à soi paru aux éditions Denoël en 2015. Ce livre rassemble une série de conférences sur le thème de la fiction et des femmes que Virginia Woolf prononça en 1928 à l’université de Cambridge. Ce vaste sujet a donné naissance à une tout autre question, celle du lieu et de l’argent, qui donne son titre à l’essai : «Une femme doit avoir de l’argent et un lieu à elle si elle veut écrire de la fiction.» À la manière d’un roman, et s’appuyant sur l’histoire littéraire, Virginia Woolf retrace ainsi le cheminement qui l’a conduite vers cette célèbre thèse, qui reste incontournable de nos jours.

Chef-d’œuvre de la littérature féministe, Un lieu à soi brille d’un nouvel éclat sous la plume de Marie Darrieussecq. Jouant de l’humour et de l’ironie de Virginia Woolf, cette traduction propose une remise en perspective essentielle de la question de l’écriture et des femmes au sein de la littérature contemporaine.

index

WE « femmes du midi »

FEMMES DU MIDI C’est parti….

Et si les femmes de la Région Rhône Alpes et du midi se retrouvaient ?

· Certaines pour faire connaissance avec DJ

· D’autres pour rencontrer les femmes des différents groupes locaux

· Et pour d’autres se retrouver dans une proximité géographique

Depuis plusieurs années les femmes des groupes de Rennes, Nantes et la Roche –sur-Yon se réunissent dans la joie et la bonne humeur.

Lors du dernier week-end Femmes certaines d’entre nous ont décidé d’organiser, pas très loin du Rhône à mi-chemin entre Lyon et Marseille un week-end pour les femmes désireuses de passer aussi du bon temps.

Ce week-end aura lieu du vendredi 1 au dimanche 3 juillet. Il se fera en Ardèche dans une maison de DJistes qui dispose de trois chambres et d’un joli terrain pour y planter la tente (capacité d’accueil 15 personnes).

Vous pourrez arriver dans l’après midi du vendredi. Pour le diner du vendredi nous vous proposons de partager les spécialités des unes et des autres.
Les repas du samedi et du dimanche seront assurer par des binômes à tour de rôle.

Il est prévu pour ce week-end de papoter, buller, se balader, voire de patauger…

A bientôt dans l’espoir de vivre ensemble ce week-end.

NB : Prévoir environ 25 euros par jour et par personne, soit 15 euros pour la nourriture et 10 euros pour la maison.

Des femmes du Rhône Alpes,

pour plus de renseignements, nous contacter à responsable.femmes@davidetjonathan.com nous vous redirigerons vers la boite mail des organisatrices.

Journées Annuelles de Rencontres 2016

Comme vous le savez, les JARs (Journées Annuelles de Rencontre) se dérouleront à Merville cette année. Vous pouvez dès à présent vous inscrire auprès de la commission JAR.

Durant ce WE, un temps femme est organisé pour nous retrouver de manière conviviale et réfléchir ensemble.

Le thème cette année :

« C’est la fête : plaisir, gayté, transe… Lesbien raisonnable ? »

 

Week end femmes 2015

Nous étions une trentaine à nous retrouver le WE du 7/8 novembre à Chailles près de Blois.
Nous avons profité de ce moment pour nous questionner autour de la «femme invisible», dans nos identités de genre comme femme lesbienne, dans nos vies engagées (en société et dans nos engagements spirituels), dans nos familles et bien sûr dans notre visibilité en tant qu’homosexuelles.

20151206_155537
Marina Zuccon, présidente du carrefour des chrétiens inclusifs, était présente durant ce WE et nous a éclairé sur le visible et l’invisible dans la Bible, sur les stéréotypes qui permettent de se reconnaître et d’être visible, l’invisibilité opposée à la visibilité et l’invisibilité opposée à la reconnaissance, et bien d’autres choses…

20151206_155455
Dans une ambiance festive, la soirée débuta par un spectacle des choristes sous la houlette de la Vendée et les « je suis gay, soyons gay, il le faut, elle le veut» d’Offenbach résonnèrent durant tout le WE. S’ensuivit un spectacle improvisé avant de passer à la danse.

20151206_155601
Heureuses de se rencontrer ou de se retrouver, la magie des week end femmes a encore œuvré.